samedi 3 novembre 2007

Toulouse en eaux troubles

A la lumière de l'étude de Que Choisir indiquant qu'à Toulouse, le prix facturé de l'eau assure à Véolia un profit de plus de 40%, le retour à une gestion publique de l'eau en régie municipale est plus que jamais à envisager.
En agissant en amont sur les pollutions, il serait possible de diminuer le coût de l'eau. Malheureusement, dans ce domaine, l'intérêt public se confond difficilement avec les objectifs d'entreprises privées en situation de quasi monopole.

1 commentaire:

Plongeur fou a dit…

Moi aussi, j'attends la crue.