samedi 2 janvier 2016

2016, perspectives floues.

Je nous souhaite clairvoyance, capacité d'anticipation et d'entraide. Sachons nous retrouver, dans tous les sens du terme. Amitiés à toutes et tous.


lundi 23 novembre 2015

Life goes on, in music...

Je joue mardi 24 novembre à la pizzéria Belfort 2 rue Bertrand de Born (Place Belfort). Plus de détails et de musiques à écouter sur mon nouveau web musical :
http://philippe-goirand.blogspot.fr

Philippe Goirand en concert

samedi 14 novembre 2015

Lendemain de 13 novembre

Porter un drapeau n'est pas ma tasse de thé, mais à moment donné, nous avons besoin de nous sentir ensemble, en une communauté de destin et de valeurs. Le drapeau peut aussi servir à ça.

Les propos de Jean-Pierre Filiu sur France Inter ce matin me font réfléchir, surtout quand il conclut à "Une stratégie de déstabilisation de notre pays qui vise à y provoquer la guerre civile". Ceux de Raphaël Glucksmann sont revigorants, mettant l'accent sur l'obligation que nous avons de recréer du lien entre nous tous.

En face, il y a d'abord des fascistes, des gens déshumanisé, pris dans un phénomène sectaire. Mais il y a aussi cet individualisme qui nous ronge de l'intérieur, alimente le désespoir. Plus de 10 000 personnes se suicident chaque année en France, 200 000 sont hospitalisées pour une tentative. Il y a un problème de sens dans notre société qui dépasse largement les questionnements normaux de notre jeunesse. A chaque attentat suicide, je repense au film "Bowling for Colombine", nous faisant voir le désoeuvrement de 2 jeunes drogués aux jeux vidéos qui vont s'organiser une fin en beauté. Je repense à ce gamin de 8 ans livré à lui même pendant des heures devant le jeu Grand Theft Auto. Quand je lui ai demandé pourquoi il dégommait tout le monde, il m'a dit que le but était de trouver le maire de la ville et que dans le doute, il descendait tous les passants... Ses parents sont des français "de souche" et n'habitent pas une banlieue difficile.

Ce samedi, avec mes enfants, nous avons fêté l'anniversaire du fils de ma compagne. Nous avons fait un gâteau ce matin avec ma fille. Cette après-midi, un foot au jardin des plantes, puis quelques achats en ville. Besoin de retrouver une vie normale après la nuit d'hier. Bien sûr, je leur ait parlé de ce qui s'est passé, mais sans images ni radio, en tentant de relativiser. Nous avons des arguments... Le réchauffement climatique est autrement plus dangereux pour l'humanité que le terrorisme... Et nous avons énormément plus de chances d'être vaincus par un cancer ou un chauffard que par un imbécile espérant trouver au ciel la vierge qu'il n'a pas été capable de séduire ici-bas.

jeudi 12 novembre 2015

Réponse à un climatosceptique

http://www.lejournaltoulousain.fr/opinions/reponse-a-patrick-aubin-43455

Claude Allègre, "célèbre" climatosceptique
a aussi été promoteur de l'exploitation
des gaz de schiste : normal...





L’inaction organisée face au réchauffement climatique est clairement un crime contre l’humanité. J’espère que les "climatosceptiques" auront l’occasion de répondre de leurs actions et propos au service d'intérêts privés. Pas forcément devant un tribunal. Mais déjà devant nos enfants…

Voilà pourquoi, il faut leur répondre et les démasquer comme je l'ai fait pour l'article de Patrick Aubin ( http://www.lejournaltoulousain.fr/opinions/cop21-moralite-donne-moi-tes-sous-43340 ).


lundi 29 juin 2015

Précurseur à l'insue de mon plein gré.

Picasso
Un Picasso sans doutes plus compliqué à partager...

Je me livre rarement à des confessions personnelles, même en promo (pour une nouvelle musique ici, un nouveau parti politique...). J'espère que vous apprécierez d'autant ces deux exceptions :
- ma compagne et moi nous sommes séparés il y a plus d'un an ;
- nous possédons une voiture (notre principal mode de déplacement étant le vélo).
Les questions matérielles étant suffisamment nombreuses (nos 2 enfants, la maison à vendre, le chien que nous aurions pu avoir ...), j'ai proposé que nous gardions ensemble la voiture et que le fidèle compagnon à 4 roues suive habituellement les enfants. Proposition acceptée et mise en oeuvre d'autant plus facilement que nous goûtons peu les bébettes polluantes.
Eh bien, lorsque j'ai raconté cette histoire à des camarades militants cyclistes à Vélo-city, voilà qu'on me qualifie de précurseur, d'inventeur de nouveaux concepts... Rassurez-moi. D'autres y ont pensé ? Après tout, le partage de biens se développe. A moins que ce soient les séparations en bons termes qui restent rares dans ce monde de brutes ? Voici donc une annonce qui devrait cartonner : "Homme relativement expérimenté (bien que manquant d'éléments de comparaison), en bonne santé (cycliste régulier), ouvert à l'innovation (sociale ou autre...), sympa pendant et très cool après (voire bien plus tard), t'attends pour des escapades dans un monospace alerte et bien entretenu à mi-temps, ou encore à vélo tout le temps. Si tu es intéressée, écrire au... Etc. Etc."

vendredi 15 mai 2015

Des vocations ?



شهاب || #شاهد كيف يتم تصوير وإنتاج أفلام الكرتون ..
Posted by ‎شهاب‎ on mardi 6 mai 2014

vendredi 5 décembre 2014

Ségolène et le vélo dans "On n'est pas couché" : insomnie pour les cyclistes

Plus de 150 personnes aiment "Offrons des petites roues à Ségolène" mais nous devons être bien plus pour espérer que notre ministre de l'égologie nous entende... Merci de liker et de partager...

De nombreux sujets abordés lors de l'émission "On n'est pas couché" (qui a déclenché la "mobilisation" pour "aider" Ségolène) avec des journalistes plutôt pointus et des points de vue... étonnants de notre ministre de l'envie de ronronnement.



Pas de problème pour énoncer des généralités, par exemple nos objectifs de réduction des émission de gaz à effet de serre (justifiant au passage son immobilisme en matière de nucléaire). Ségolène Royal est plus "légère" sur Sivens quand on apprend que Delphine Batho avait suspendu avant elle les projets de barrage (début de la vidéo). Ils ont donc été relancés à son arrivée...
Elle est plus convaincante pour arrêter l'usine à gaz Ecomoov (8') et enquêter sur les conditions d'attribution de ce marché par l'ancien gouvernement.

Mais alors que Philippe Geluck tente de lui expliquer très sérieusement les bienfaits du vélo urbain (18'), c'est la chute, le café du commerce, la rigolade grasse : "le vélo est dangereux à cause des voiture, elle a peur de tomber, faisons des journées sans voiture" (ça existe déjà...). Notre insoutenable ministre de la croissance mûre n'a pas compris que les mobilités actives sont un moyen majeur de lutter contre le réchauffement climatique et la pollution urbaine.

Ségolène Royal n'est guère meilleure sur les autoroutes gratuites le week-end. Elle veut négocier une file pour les covoitureurs avec les sociétés d'autoroutes. Celle de droite ou de gauche ;-) ?

Madame Royal, la voiture électrique ne suffira pas à atteindre nos engagements en matière d'écologie. Après avoir pris des cours en vélo-école et compris ce qu'est la mobilité durable, peut-être vous demanderez-vous ensuite s'il est possible de démanteler une centrale nucléaire et comment faire avec tous ces déchets radioactifs. Mais rien ne presse semble-t-il...

mercredi 3 décembre 2014

Offrons des petites roues à Ségolène



Ségolène Royal nous dit "quand il y a beaucoup de voitures, le vélo est dangereux". Offrons-lui des petites roues en participant à la page Facebook "Offrons des petites roues à Ségolène".

Non Madame Royal, le vélo n'est pas dangereux quand on sait s'en servir. Et pour les gens comme vous qui ne savent pas rouler à vélo, il y a des vélo-écoles.

Et le danger vient d'abord des voitures, responsables dans 70% des accidents confrontant vélo et voiture. Il vient aussi des 2 roues motorisés que nos pouvoirs publics s'obstinent à confondre avec les vélos. Il vient de nos villes dont l'essentiel de l'espace public est réservé à l'automobile.

En 2013, nous comptons en France, pour 3268 tués sur la route 49% en voiture, 24% en 2 roues motorisé, 14% à pied et 4% à vélo. Rapporté à l'utilisation, le vélo n'est guère plus dangereux que la voiture et très largement moins que le 2 roues motorisé.

Le danger vient de nos émissions de gaz à effet de serre qui compromettent l'avenir de l'humanité. Il vient de la pollution urbaine, des particules fines des moteurs diesel qui font 42 000 morts par an en France.

Alors Madame Royal, si vous voulez enfin faire quelque chose pour notre environnement, notre planète, merci de comprendre que les mobilités actives (marche, vélo, rollier, trottinette...) sont des moyens sérieux d'atteindre nos objectifs environnementaux, efficaces et peu chers pour la collectivité.

Merci de comprendre qu'il ne tient qu'à vous de mettre en oeuvre une politique ambitieuse et réaliste pour les mobilités actives en France. Il ne tient qu'à vous que les aménagements cyclables soient financés afin que même des gens comme vous puissent faire du vélo en ville sans se sentir en danger, confortablement et avec plaisir.

dimanche 16 novembre 2014

Transports : urgent d'attendre ou d'agir ?

Mon dernier billet sur les transports dans Le Journal Toulousainhttps://www.lejournaltoulousain.fr/opinions/transports-urgent-dattendre-ou-dagir-36240

Un collègue chroniqueur ultra libéral s'y insurge de mon côté "écologiste bien pensant" et ne supporte pas ma référence au réchauffement climatique. Ce constat est en effet une insulte  à toute vision prônant la liberté totale des individus et la fin de toutes régulations. Sans doute devrait-il se plaindre à  notre atmosphère qui n'a vraiment rien compris à l'économie...

Extrait de ma réponse :

"Je vous rejoindrai sur votre affirmation que “l’économie est soumise aux lois naturelles” ... Mais je crains que nous ne donnions pas le même sens au mot “naturel”. Alors effectivement, des sociétés, des espèces animales fonctionnent en suivant “la loi du plus fort”. J’ai la faiblesse de penser que ce n’est pas le seul modèle viable et que d’autres, qui cherchent un équilibre et une régulation entre une diversité de pouvoirs et d’intérêts, sont plus souhaitables. Et pour reparler de “lois naturelles”, je trouve plus pertinents les quelques économistes qui cherchent à mesurer le coût économique de nos dégâts environnementaux, ou qui pensent que la croissance ne peut pas durer dans un monde aux ressources finies, que ceux, libéraux ou keynésiens, qui continuent à ne jurer que par l’augmentation de notre PIB jusqu’à l’indigestion finale."

mardi 7 octobre 2014

Liberté, égalité, fraternité, vélo

Mon dernier billet dans le Le journal Toulousain. Je m'y lâche un peu sur les automobilistes... c'est pour la bonne cause, face à une municipalité qui "oublie" de tracer une bande cyclable sur un axe structurant comme la rue du Fbg Bonnefoy. Tous à la manif pour les modes actifs samedi 11 octobre à 10h30 place du Capitole !

http://www.lejournaltoulousain.fr/opinions/liberte-egalite-fraternite-velo-35367

liberté, égalité, fraternité, vélo

jeudi 4 septembre 2014

Croissance : la grande illusion

Croissance ou décroissance ? Pourquoi nous poser la question puisque de toute façon, la croissance s’arrête (du moins dans les pays “développés”). J’ai récemment eu un échange “contradictoire” avec un prof d’économie sur le sujet. A l’écouter, l’économie peut presque se résumer à la recherche de la croissance…

La suite ici : http://www.lejournaltoulousain.fr/opinions/croissance-la-grande-illusion-34064


samedi 21 juin 2014

Dernières compositions

Après quelques années de politique où je n'ai pas voulu mélanger les genres, je ressens un grand besoin de musique et de moeurs adoucies ;-)... Cette année, mon cadeau d'anniversaire, c'est donc de partager ces quelques chansons : de la pop music en français ou anglais, composée, enregistrée et mixée dans mon "home-studio" à Toulouse. J'espère que vous apprécierez. Les commentaires, critiques sont bienvenues, le but étant bien d'avoir un retour, quel qu'il soit.

Je travaille essentiellement avec l'application de MAO* Ableton Live sur Mac associée à une flopée de "plug-ins", des programmes reproduisant de nombreux synthés, instruments et périphériques audio. Citons par exemple la modélisation de piano Panoteq ( de Modartt, société toulousaine - https://www.pianoteq.com ). Un piano  numérique Yamaha me sert de clavier maître. J'ai une guitare folk Lag et une "Guitar collection" électrique. Pour la prise de voix, j'utilise un Audio Technica AT4033 associé à un préampli Golden Age Pre-73 ou un Joemeeq SixQ.




*Musique assistée par ordinateur.

jeudi 19 juin 2014

Apéro politique de Radio Axe Sud

Podcast de "L'Apéro politique" de Radio Axe Sud : https://soundcloud.com/radio-axe-sud/lapero-politique-du-19-juin-2014-sur-radio-axe-sud?in=philippe-goirand/sets/velo

Menu : 2 débats - "La fin du bipartisme" avec Philippe Goirand (Nouvelle Donne) et Francis Manaud (Debout la République). Quelques thèmes lors de ce débat : renouveau de la politique, 6ème république, FN, cumul des mandats... et bien sûr Nouvelle Donne .

mercredi 21 mai 2014

Le vélo, mode de déplacement rafraîchissant

Le réchauffement, on en parle, mais pour faire quoi ? Les émissions de gaz à effet de serre continuent d'augmenter... Si rien n'est fait, c'est un réchauffement climatique de +4° que nous devons attendre, avec des conséquences imprévisibles pour notre planète et pour l'humanité.

Le développement des alternatives à la voiture individuelles ne doit pas attendre. C'est maintenant qu'il faut agir et même amplifier nos actions. La moitié des trajets effectués en ville font moins de 5 km. Le vélo est la réponse pour ces trajets, une réponse pour un parcours plus rapide, pour une meilleure santé, pour plus d'économies (pour chacun et pour la collectivité), pour plus de plaisir dans nos déplacements aussi…

Favoriser la marche et le vélo, c’est agir à court terme dans nos villes, alors que les projets de transports qui ont alimenté le débat des municipales sont des projets de long terme.

Le congrès national "Génération vélo" organisé par la FUB (Fédération des usagers de la bicyclette - http://www.fubicy.org/ ) s'ouvre vendredi à Toulouse. L'occasion de parler de l’ensemble des mobilités actives. L’occasion de parler de nos enfants qui subiront le changement climatique et qui ne demandent pas mieux que de se déplacer à pied ou à vélo, pour peu que nous leurs rendions la ville sécurisée et accessible.



mardi 29 avril 2014

Nouvelle Donne à Toulouse.

Salle du Sénéchal comble hier soir pour la réunion Nouvelle Donne Midi-Pyrénées en vue des élections européennes du 25 mai. L'occasion d'un échange à battons rompus entre nos candidats, Joseph Boussion, Sylvie Justome, Dominique Saitta, Sophie Touzeris...

Fier de nos idées et de nos candidats : www.nouvelledonne.fr


mardi 22 avril 2014

Carlos Ghosn, petit roi de la petite reine ?

«Réduire la vitesse de 10 km/h créerait 100 000 chômeurs de plus», voilà ce qu'on lit dans cet article de Libé... : http://www.liberation.fr/societe/2014/04/22/bataille-de-chiffres-autour-des-limitations-de-vitesse_1002200

J’aimerais bien connaître le détail de ce calcul. D'autant qu'on nous explique plus loin - et là, c’est autrement plus plausible - que le passage d'une limitation de vitesse de 90 à 80 km/h sur route épargnerait chaque année 450 vies. Toutes ces vies sauvées et ces milliers de blessés évités équivaudraient donc à 100 000 emplois ? Et de quels emplois parle-t-on ? D’emplois seulement justifiés pour panser les plaies de la route ? Des emplois publics, donc. Il m'avait semblé entendre que nous avions trop de fonctionnaires…

A moins que ces gens insinuent que la baisse de la vitesse automobile serait la cause de la diminution des emplois dans la filière automobile… Bizarre, quand on sait que la production française a chuté de 30% entre 2002 et 2008, sans baisse des limitations de vitesse !

Et quand on lit plus loin que «La route rapporte 37 milliards d’euros par an à l’Etat, notamment par les taxes sur les carburants, mais il ne dépense que 17 milliards pour la route.»… Et pour soigner les blessés, les malades de la pollutions, l’état dépense combien ?

Un autre chiffre me semble autrement plus sérieux. Un cycliste fait économiser à la collectivité 1000 € par an, parce qu'il ne pollue pas, coûte autrement moins cher en infrastructures, nous garde en meilleure santé et entretient notre pouvoir d'achat... Alors, quand Carlos Ghosn va-t-il enfin se décider à fabriquer des vélos ? ;-)